About me!

P1030074 copie

Une amie me disait " Tu vois, je laisse mon fils à l'Anglais parce que je te connais mais tu devrais te présenter pour que les parents sachent à qui ils confient leurs enfants:"

Bien.

Quelle tâche ardue! 

Alors j'ai appelé une jeune femme que je connais qui, comme moi, anime des ateliers, du haut de ses montagnes, et voilà l'interview auquel j'ai été soumise!

Quand as tu créé ces ateliers d'Anglais?

En septembre 2010. J'ai commencé avec 3 groupes d'enfants

C'était ton activité principale?

Non, je travaillais dans une grande entreprise internationale, j'ai demandé à travailler à 80% pour commencer cette activité

Comment est venue l'idée?

Il y avait plusieurs facteurs. Tout d'abord, je travaillais depuis près de 5 ans dans la même entreprise, et travailler avec des enfants me manquait.

De plus, je cherchais pour mon petit garçon de 2 ans à l'époque des activités ludiques en Anglais, car je lui parle fréquemment en anglais depuis tout petit. Or, je n'ai pas trouvé de club à mon goût. Trop loin, trop d'enfants par session.

Je voulais quelque chose de convivial, familial, que mon enfant soit important pour son animateur et pas un parmi tant d'autres. Comme j'avais accumulé pas mal de ressources ( livres, jeux, DVDs, CDs ), je me suis lancée... après tout, j'avais la formation, l'expérience, et envie de faire de belles choses.

Ta première année?

Un vrai bonheur, les suivantes aussi! J'adore trouver de nouvelles activités, des jeux, avoir des projets... Et surtout arriver à transmettre aux enfants le plaisir d'apprendre. C'est un vrai challenge de faire en sorte qu'ils retiennent des petites choses en Anglais ( chansons, nouveaux mots, etc.) à la fin de l'heure qui nous est impartie. Parfois ils ne retiennent qu'un peu, mais s'ils repartent avec le plaisir d'avoir partagé une heure de jeux en Anglais, alors pari gagné! 

Qu'est ce que tu aimes le plus dans ton activité?

J'adore voir évoluer les enfants dans l'année et d'une année sur l'autre. J'adore trouver de nouveaux petits trucs d'une semaine sur l'autre. Et la possibilité d'être libre: si une activité ne recueille pas l'enthousiasme, alors on peut passer à autre chose. Les enfants sont souvent force de proposition et ont plein d'idées!

Quelle formation as tu?

J'ai une licence en Sciences de l'Education, option Sciences du Langage. Apprendre me passionne, par manque de temps je ne peux pas pour l'instant poursuivre mes études avec deux enfants trop jeunes. Mais j'ai dans l'idée (entre autres!) de me former à la pédagogie Montessori, que j'affectionne depuis près de 20 ans. J'ai beaucoup travaillé auprès d'enfants, bénévolement en ateliers d'aides aux devoirs pour des enfants de primaire et collège, puis en tant que professeur particulier avec des organismes de cours privés. J'ai passé le BAFA option le littérature enfantine et contes en parallèle de mes études pour travailler en centre aéré. Ont suivi des postes d'Auxiliaire de Vie Scolaire auprès d'enfants handicapés, responsable de séjours linguistiques pour adolescents...

Es tu d'origine anglaise?

Non! On me le demande souvent. Cependant, la soeur de mon grand-père s'est mariée à la sortie de la guerre à un soldat Américain, un GI. Les 4 cousins de ma maman sont donc Américains. Enfant, j'ai participé à des ateliers Mini-School que maman animait. J'ai adoré apprendre par ce biais et n'ai eu aucune appréhension au collège. Ce que j'essaie de transmettre aux enfants, c'est le plaisir de communiquer. L'Anglais, ce n'est pas une matière scolaire, c'est une langue qui permet de communiquer avec des Péruviens, des Ecossais, des Japonais... Je séjourne très règulièrement dans des pays anglophones (Angleterre, Malte, Etats-Unis, Irlande).

J'ai aussi passé 16 mois aux USA à l'âge de 20 ans. J'ai été fille au pair dans une famille avec laquelle je suis toujours en contact 14 ans après! Là-bas, j'avais créé un petit club ... de Français! les enfants du quartier venaient jouer et de façon informelle, ils ont appris ainsi leurs premiers mots en Français! Quand j'y suis retournée à deux reprises, ils se souvenaient de petites choses apprises et étaient ravis de me le montrer...                                                 

A cette époque, j'ai également étudié dans une Faculté américaine et validé un module intitulé " Early Childhood Growth and Development" par un A.

Le mot de la fin?

Le nombre de participants a augmenté, mais la qualité des relations avec les enfants est restée au coeur de mes préoccupations. Je sais l'impact qu'un prof de sport, de musique, de judo peut avoir sur un enfant... à vie... Qui ne se souvient pas 20 ans après d'une prof de physique ( au hasard! je suis pas une littéraire pour rien! ) aigrie et grincheuse, ou d'un prof de Français ou Histoire/géo formidable? ou encore d'un prof de gym qui a cru en nous, nous a encouragés, motivés.. tout simplement qui aimait ce qu'elle faisait et le transmettait? C'est cette personne là que je souhaite être... quelqu'un qui a un moment donné a eu un impact positif sur une personne. Alors à l'Atelier, pas de ( grosses ) contraintes, des jeux coopératifs et parfois compétitifs, mais surtout adaptés à la personnalité des enfants d'un groupe. Et surtout, je m'efforce de me perfectionner d'année en année. 

J'aime aussi collaborer avec des jeunes (et moins jeunes d'ailleurs!) stagiaires qui assistent aux ateliers quelques semaines par an, et contribuer à un échange autant pour les enfants que pour moi ou mes stagiaires.                                                                                                                                                                                 Gràce à ces Américains, Anglais, Australiens de passage, ma maison bat aux rythmes de l'anglais !

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×